FAIRE L’AMOUR DANS DES LIEUX INSOLITES, HUUM TROP EXCITANT

0
105 vues

Si votre lit vous lasse et que vous cherchez de nouveaux lieux où faire l’amour, des listes d’idées fleurissent un peu partout. Des cabines d’essayage à la forêt de Rambouillet, tout y passe. Faire l’amour dans des lieux insolites ? On vous promet de l’exotisme et un plaisir décuplé. Mais pourquoi déserter sa chambre est-il à ce point excitant ?

Faire l’amour dans de nouveaux lieux fait partie des conseils fréquemment donnés pour pimenter sa vie sexuelle. Présentés comme des endroits anti-routine, ils se multiplient dans les articles de presse sous forme de liste érotique. La pleine nature, la cave du voisin ou encore les toilettes du café, voilà qui est bon pour faire grimper l’excitation et perdre le nord, au sens propre comme figuré. Mais pourquoi ?

Sortir du cadre

Sortir de son lit est très excitant car le sentiment de transgression accentue le plaisir sexuel. On peut faire l’amour sur son canapé et avoir l’impression de sortir du cadre et de découvrir un nouveau décor, car qui dit nouveau lieu, dit nouvelle composition : nos positions, nos gestes et nos initiatives sont différentes. Nos pratiques et nos réactions sexuelles ne sont pas les mêmes. On joue autrement.

Une façon de se renouveler et de sortir du quotidien en parcourant deux mètres jusqu’à sa machine à laver. Mais d’autres lieux s’avèrent plus fous : s’envoyer en l’air à l’extérieur, dans sa voiture ou dans un parc, rime avec interdit. On prend le risque de se faire voir, d’être observé, et il n’y a pas besoin de se faire surprendre pour ressentir davantage de plaisir. L’idée même de jouer avec ses propres limites est source de palpitations. On se caresse tandis que notre imaginaire s’active et nous offre un voyage érotique des plus agréables.

Faire l’amour dans des lieux insolites pour entretenir son désir

Lorsqu’on entreprend un rapport sexuel dans les toilettes du restaurant ou sur une aire d’autoroute, ils sont bien souvent « quicky ». On se dévore, à moitié déshabillés, on ressent comme une urgence de l’autre, pris par la contrainte de l’endroit et du temps. Ce type d’étreinte se dessine généralement sous forme préliminaires au caractère bestial, de quoi se mettre l’eau à la bouche. On n’a plus qu’une hâte, celle de retrouver une intimité et de finir ce que l’on a commencé. L’extérieur peut donc être un apéritif… OU pas.

Lorsqu’on veut faire l’amour dans des lieux insolites, certains lieux sont propices aux rapports plus longs et très tendres. Son autre qualité, celle de prendre soin de notre complicité sentimentale, aussi sexuelle : on créé ensemble des souvenirs un peu dingues, et on découvre à deux des sensations nouvelles qui nous inspirent et enrichissent notre vie sexuelle.

Le lit, cette valeur sûre malmenée

Mais le lit, ce lieu refuge, est-il synonyme de routine et d’ennui pour autant ? Le confort est important en matière de sexe. Essayez de faire l’amour sur un coin de table rigide et de tenir une position de gymnaste : votre esprit manquera de s’abandonner au plaisir en cours, déterminé à gérer la situation. Il n’y a aucun mal à s’envoyer en l’air uniquement dans son lit.

Passer à côté des toilettes de l’avion ne signifie pas que l’on a raté sa vie sexuelle. On peut varier les positions sur un matelas tout mou, on peut aussi partager des préliminaires au pied du lit, on peut jouer sur l’ambiance de la chambre en éteignant la lumière ou en ouvrant grand les rideaux. Rien n’empêche de se découvrir, d’offrir à chacun de nos rapports un nouveau ton. Le lâcher-prise se convoque plus aisément dans un lieu cocon, rassurant et familier.

En ça, le lit n’est pas fadasse. Il nous veut du bien et nous en procure, avec ou sans passage par la forêt !

Isabelle Kainwélé

source: golita.com/fr/blog